Florzé, Saint Pierre

Trouver les horaires de messe à Florzé

L’ère romaine a laissé chez nous de beaux souvenirs légendaires. On raconte que Jules César aurait été frappé par la mer de fleurs qu’il découvrait à cet endroit qu’il appela « Florzée ». Comme le pays des chênes rouvres qu’il dénomma « Rouvreux ».

Le château de Florzé du XII e siècle appartenait en :

–  1383 à la famille d’ARGENTEAU

 –  1420 à la famille de la MARCK

 –  1659 il revient à ARGENTEAU

 –  1727 il épouse la famille de RAHIER

 –  1816 à la famille de BERLAYMONT

La dernière héritière Anna de BERLAYMONT mourut à Bruxelles en 1905. Elle avait épousé le baron de PFUËL, attaché au Roi de Prusse Guillaume 1er. Le château avait été vendu par son père Clément de BERLAYMONT en 1850 à la famille DUMONCEAU qui le posséda jusqu’en 1888. Dans l’intervalle, les DUMONCEAU ont cédé un terrain à l’Eglise pour construire l’église de Florzé. Elle devînt paroisse en 1864, dédiée à Saint Pierre.

La tour et la nef furent construites dans la deuxième moitié du XIX e siècle.

Début XX e siècle, furent ajoutés le transept et le chœur en style néo gothique, probablement conçu par l’architecte Edmond JAMAR.

L’église fut complètement modernisée dans les années septante suite à la réforme liturgique :

Le chœur et le transept néo-gothique fut complètement remanié et remplacé par le choeur actuel.

La voûte fut remplacée par un plafond plat en sapin.

Les murs furent revêtus de crépis.

Le mobilier ancien  fut enlevé et remplacé par un autel, un ambon et un tabernacle contemporains.

L’assemblée fut disposée en demi-cercle face au mur latéral gauche.

La sacristie fut placée dans le rez-de-chaussée droit de la tour d’entrée.

Un oratoire occupe la sacristie droite du chœur.

En 2007, on a décidé de replacer l’autel et l’ambon à l’entrée du chœur et de redéployer l’assemblée dans l’axe de la nef.

Un orgue à tuyaux de 13 jeux, de deux claviers manuels et pédale a été placé au fonds du chœur. En 1975, il avait été acheté en « kit » à une firme allemande et assemblé par Lambert Demez, organiste à la collégiale St Barthélemy à Liège puisque les travaux de restauration de cette église le privaient du grand orgue dont la reconstruction n’est pas encore terminée.  Ensuite, Lambert Demez le déplaça dans sa maison et revenu dans un appartement à Liège, il le vendit à notre organiste Paul Hubert qui le fit reconstruire à son domicile.  Désireux d’acquérir un orgue plus petit, celui-ci le revendit à la paroisse de Florzé où il fut remonté par la manufacture Thomas de Ster-Francorchamps.

L’église est fermée en dehors des offices mais l’oratoire située à droite du chœur est ouvert chaque jour.

Durant un séjour qu’elle fit à Spa, en 1874, Anna de BERLAYMONT, baronne de PFUËL, se mît en rapport avec le directeur de l’école de dessin, André  Fontaine, qui lui fît un superbe tableau qui orne encore aujourd’hui l’église de Florzé.  Il représente Saint Pierre délivré par un ange de la prison Mamertine à Rome. C’était le don de cette personne qui, dans sa jeunesse, habitait le château de Florzé. Le tableau est signé et daté A. FONTAINE 1876 Spa. (coin inférieur gauche)