Catastrophe à Sprimont…

La nuit du 4 au 5 juin, un incendie a ravagé les appartements de l’ancien cercle, rue de Ferrer.
Heureusement, aucune victime à déplorer ! Mais les flammes se sont propagées à la salle Saint Martin…
La plupart des locaux scouts ont été épargnés (seul le local pionniers a été endommagé).
Il faut bien sûr faire l’inventaire et constater les dégâts avec les experts et les assureurs.
Du pain sur la planche pour les membres de l’ASBL qui gère ces locaux !

déconfinements…

Nous avions espéré que la limite de quinze personnes dans nos églises serait dépassée pour Pâques… Las, il a bien fallu se rendre à l’évidence : nous avons dû célébrer Pâques en (trop) petit comité !

La « jauge » de 15 personnes reste maintenue, probablement jusqu’à fin mai, à l’intérieur des églises !
Mais, à l’extérieur toutefois, on pourrait célébrer avec 50 personnes dès le 8 mai, si les conditions sanitaires le permettent. C’est ce que le Codeco nomme son « plan plein air ».

Pour les funérailles, il est permis d’accueillir 50 personnes à l’intérieur, mais en respectant la clé « 1 personne pour 10 m² » (soit à Awan, 34; St Pierre, 23; Banneux, 19; Deigné, 20; Dieupart 50; Dolembreux, 12; Florzé, 20; Fraiture, 15; Gomzé, 15; Hornay, 22; Lincé, 16; Louveigné, 48; Nonceveux, 25; Sougné-Remouchamps, 35; Sprimont, 40)

L’équipe pastorale examine l’organisation des professions de foi. Celles prévues le 25 avril sont reportées.
Le 2 mai, à Banneux, elles devraient être maintenues (avec 15 participants de plus de 12 ans !).
Le 9 mai, on proposera une célébration en extérieur pour des groupes de 10 communiants (ce qui permettrait la participation de 5-6 adultes par communiant)… La situation des premières communions sera abordée avant le 1er mai… Le temps est à la créativité et à l’originalité ! Beaucoup de parents l’ont compris.
Il est probable que, comme en 2020, une célébration soit organisée également à la rentrée scolaire.

Saint Antoine

Statue de Saint Antoine, ermite, en l’église Sainte Thérèse de Nonceveux.
Le cochon représente de diable qui a tenté de nombreuses fois ce saint moine d’Égypte.

Ce dimanche 17 janvier, c’est la fête de Saint Antoine.
Habituellement, de nombreuses personnes se rassemblent à Nonceveux, autour de la messe en wallon, des galets bénits et d’un bon dîner…

Sèyî bèni , Signeûr, nosse Bon Dju,
Vos qu’as fèt l’cîr èt nosse tère, Vos qu’èstéz l’ pére di nos turtos.
Dji v-z-èl dimande, bènihéz cès galèts qui no v’présintans

èt l’honeûr di Sint-Antône…
Et dinéz à tos lès cî qui lès magn’ront eune bonne santé èt
eune fwèr grande plèce èt voss coûr.
Sèyî bèni cos cins côs, Binamé Bon Dju,
tot asteûr èt po tofère divins lès siékes (dès siékes).


Malheureusement, le cochon (de virus) semble avoir le dessus cette année : pas de rassemblement possible.
Par contre, la messe aura bien lieu à 10h30. Elle sera célébrée en français.
Il est demandé de s’inscrire au secrétariat paroissial (04 384 42 53) pour faire partie des 15 participants autorisés.
Il en est de même pour les autre messes dominicales : elles ont bien lieu, on peut y participer et y communier « en présentiel », mais le nombre de participants reste limité à 15 personnes.
N’hésitez pas à en parler autour de vous : beaucoup ne le savent pas encore…
Les messes en semaine (pour lesquelles il est inutile de s’inscrire) ont lieu également… n’hésitez pas !