déconfinements…

Nous avions espéré que la limite de quinze personnes dans nos églises serait dépassée pour Pâques… Las, il a bien fallu se rendre à l’évidence : nous avons dû célébrer Pâques en (trop) petit comité !

La « jauge » de 15 personnes reste maintenue, probablement jusqu’à fin mai, à l’intérieur des églises !
Mais, à l’extérieur toutefois, on pourrait célébrer avec 50 personnes dès le 8 mai, si les conditions sanitaires le permettent. C’est ce que le Codeco nomme son « plan plein air ».

Pour les funérailles, il est permis d’accueillir 50 personnes à l’intérieur, mais en respectant la clé « 1 personne pour 10 m² » (soit à Awan, 34; St Pierre, 23; Banneux, 19; Deigné, 20; Dieupart 50; Dolembreux, 12; Florzé, 20; Fraiture, 15; Gomzé, 15; Hornay, 22; Lincé, 16; Louveigné, 48; Nonceveux, 25; Sougné-Remouchamps, 35; Sprimont, 40)

L’équipe pastorale examine l’organisation des professions de foi. Celles prévues le 25 avril sont reportées.
Le 2 mai, à Banneux, elles devraient être maintenues (avec 15 participants de plus de 12 ans !).
Le 9 mai, on proposera une célébration en extérieur pour des groupes de 10 communiants (ce qui permettrait la participation de 5-6 adultes par communiant)… La situation des premières communions sera abordée avant le 1er mai… Le temps est à la créativité et à l’originalité ! Beaucoup de parents l’ont compris.
Il est probable que, comme en 2020, une célébration soit organisée également à la rentrée scolaire.

Un Noël insolite…

Échos de la messe de Noël – Louveigné 2020

Cette année, le « joyeux Noël » résonnait différemment des années précédentes. Il nous a peut-être été difficile de lui donner du sens quand les règles sanitaires nous demandaient d’accueillir dans nos églises une quinzaine de participants. On a pu se poser la question : « Pourquoi moi et pas les autres ? »
A Louveigné, nous avons proposé de relier  les personnes présentes à toutes celles qui ne nous avaient pas rejoints, physiquement.
En participant à la messe de Noël, nous portions des membres de nos familles (enfants, petits-enfants, défunts de l’année, malades, …), les soignants dans les hôpitaux et les maisons de retraite…mais aussi des personnes, rencontrées lors de balades ou entendues au téléphone. Elles nous avaient partagé des tranches de leur vie parfois heureuses, parfois tristes, parfois lourdes … liées ou non à la crise. Et puis comment ne pas s’unir à la prière de tous ceux qui ont pris l’habitude de suivre les messes à la télévision?
L’assemblée prend déjà une autre dimension, un autre sens, n’est-ce pas ?

Alors, comme les bergers de l’évangile, nous pouvons être des annonceurs de la Bonne Nouvelle . En effet, à Noël, Jésus, l’Emmanuel, Le Prince de la Paix vient habiter parmi nous pour que, joyeux, nous soyons portés à agir, à construire un monde de paix, d’amour.
Des étoiles superbement décorées par Perrine, ont été distribuées dès l’entrée pour y inscrire une intention, un mot… Après la célébration, ces étoiles ont été collées dans la crèche extérieure. Si vous passez sur la place, arrêtez-vous.
Nous avons souhaité actualiser cette crèche en y déposant aussi le mot d’accueil, les intentions composées par des personnes qui ne s’étaient pas inscrites et le texte lu après la communion, de quoi partager notre vécu avec l’un ou l’autre passant attentif.
Merci d’avoir pu vivre ce moment sobre, mais chaleureux malgré les masques et la distanciation, riche de ce que chacun/e a apporté, a partagé, chacun selon son charisme, unis à tous ceux que nous portions dans nos cœurs. Tous ensemble, nous avons prié et souhaité ouvrir cette prière au plus grand nombre. (M.-P. L.)

Joyeux Noël à toute la création !
Paix dans vos cœurs !
Soyez artisans de paix dans vos familles !
Soyez signes de paix dans le monde !
Accueillez le seigneur dans la crèche de votre cœur !
Soyez pleins d’espérance et de confiance !
Soyez inondés de l’amour de Dieu !
Laissez-vous aimer !
(frère P. Verdin)