Apprends-nous à dire « Oui »

Homélie pour le 4e dimanche de l’Avent (B) *** 20 décembre 2020

Souvenez-vous, c’était en décembre 2011, il y a neuf ans… une tuerie sur la place Saint Lambert, le cœur de Liège entaché du sang de victimes innocentes. Pourtant, on était habitué, dans les journaux, de voir de telles exactions à Bagdad ou en Cisjordanie… mais ici, non ! C’était toujours ailleurs…
Souvenez-vous, c’était en décembre2019, il y a un an… un nouveau coronavirus bloquait la ville de Wuhan : une épidémie parmi tant d’autres… toujours loin de chez nous !
Cette décennie, décidément, nous a fait perdre bien des illusions, et surtout celle-ci : croire aue tout va bien chez nous, que c’est le reste du monde qui « foire » et que ça ne nous concerne pas !

La Parole de Dieu de ce dimanche peut nous apparaître à mille lieues de notre actualité… et pourtant…

Nathan, le prophète, s’adresse à David, le Roi : « Le Seigneur est avec toi… j’ai été avec toi partout où tu es allé… ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi »
Gabriel, l’archange, s’adresse à la jeune Marie : « je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi…tu as trouvé grâce auprès de Dieu. »
Enfin Paul écrit aux chrétiens de Rome et s’émerveille : « le mystère de Dieu (a été) porté à la connaissance de toutes les nations pour les amener à la foi »

La bonne Nouvelle de Noël, qui retentit déjà en ce quatrième dimanche de l’Avent, c’est bien la présence de Dieu à nos côtés… et pas seulement une présence « sympathique » d’un ami, mais un mystère tenu caché, depuis toujours dans le silence, manifesté par les prophètes… et qui a éclaté en Jésus Christ, le fils du Très-Haut. Dans tous les aléas de nos vies et de la vie du monde, Noël, c’est l’assurance d’une présence mystérieuse au milieu des hommes : celle de Dieu lui-même, comme aux côtés du roi David, comme aux côtés de Marie et de Paul, et de chacun.e de nous !

Ce mystère concerne le monde entier, j’ai presque envie de dire l’univers dans son ensemble, toute l’histoire de l’humanité : le fils du Très-Haut régnera pour toujours sur toutes les nations… mais il se traduit, il s’incarne, dans l’histoire d’une humble jeune fille promise à Joseph… Marie répond simplement « Oui » : elle ne cherche pas un avantage, un bénéfice à son privilège ; elle cherche seulement à savoir comment elle pourra contribuer à ce mystère. « Voici la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta Parole »

A l’heure où nous avons perdu nos illusions de sécurité face aux violences et aux maladies, Dieu lui, vient avec une assurance… non pas celle qu’il nous faut payer avec de l’argent, mais l’assurance de sa présence « le Seigneur soit avec vous »… cette formule retentit quatre fois lors de chaque eucharistie !
A cette assurance, nous sommes invités à répondre, comme Marie, c’est notre part du « contrat » : le « Oui » de notre foi. Certes, prononcer ce « Oui » ne nous affranchit pas des malheurs du monde d’ici-bas… ce serait trop facile ! Mais notre « Oui » à Dieu peut nous établir, nous enraciner même, dans la confiance et l’espérance qui traverse toute difficulté !

Ô Marie, apprends-nous à dire « Oui « au Seigneur, chaque jour de notre vie.

Jean-Pierre Leroy

Dans la joie… nous revoilà dans nos églises !


Nous sommes heureux de vous retrouver à l’église, et ce depuis le 13 décembre !
Mais nous constatons que beaucoup ne le savent pas encore et nous sommes démunis pour les informer.
N’hésitez pas à en parler autour de vous.
Mais vous l’avez entendu ou lu : nous ne pouvons être plus de 15 dans nos églises (sans compter les enfants de moins de 12 ans, le célébrant, le sacristain, le chantre…). Cela risque de durer encore quelques semaines.

Les messes annoncées sur « Ekklèsia » ont donc lieu. Nous avons ajouté également une messe à St Pierre (Aywaille). Pour vous éviter de vous déplacer inutilement vers l’église de votre choix, nous vous demandons de vous inscrire à la messe choisie auprès du secrétariat paroissial (04 384 42 53 ou upekklesia@skynet.be) et ce, avant le vendredi 17h00.
Nous signalons également que les messes de semaine reprennent également : un lieu favorable pour communier, sans inscription ! (en général, nous n’atteignons pas le nombre de 15 participants en semaine).
Pour trouver une messe dans notre UP, cherchez sur « egliseinfo.be » qui est mis régulièrement à jour.
Vous pouvez aussi téléphoner au secrétariat paroissial (04 384 42 53).
Il reste bien entendu la messe à la télévision (RTBF, France 2, KTO,… ou l’Internet) et à la radio (La Première, RCF Liège et même 1RCF en DAB+) : beaucoup sans doute, qui ne souhaitent pas risquer de s’exposer au virus, prieront devant leur écran. Les personnes malades ou en quarantaine les rejoindront, bien sûr.
Merci de votre compréhension ! Restons prudents.