Venir à la messe

Communiqué de Mr le Doyen et de l’équipe pastorale

à lire ces 13-14 février, 17 février, 21-21 février, 27-28 février

Nous sommes heureux, depuis le 13 décembre, d’avoir pu vous accueillir à nouveau
dans votre église pour les messes en semaine et le dimanche.
A Noël, nous étions peu nombreux, malheureusement, en deçà de ce qui était permis,
car beaucoup ne savaient pas encore qu’ils pouvaient venir et devaient s’inscrire au secrétariat paroissial.

Depuis deux ou trois semaines, nous constatons que certaines personnes viennent sans être inscrites et que, lors de certaines célébrations, nous sommes bien plus nombreux
que les 15 personnes autorisées.
Même si nous pouvons nous poser des questions sur le sort réservé aux cultes,
nous ne pouvons pas enfreindre les décrets ministériels, pas plus que les mesures de protection sanitaires (port du masque sur le nez et la bouche, désinfection des mains, distanciation physique).

Ce n’est pas seulement une question de respect de la loi, mais aussi de respect des autres et
de nous mêmes. Nous sommes tous fatigués de ces mesures.
Mais nous vous demandons d’agir en toute responsabilité :

1. Vous inscrire certainement au secrétariat avant le vendredi 17h00
2. Ne pas rester à l’église si vous constatez qu’il y a déjà trop de monde

Nous avons ajouté une messe chaque dimanche à 9h30 à Saint Pierre où il y a souvent de la place.
Les inscriptions nous permettent de vous orienter vers une église où il y a encore de la place,
ainsi vous ne vous déplacerez pas pour rien !
Vous serez peut-être invités également à venir un dimanche sur deux, pour permettre à plus de monde de participer.

Espérons de tout cœur que cesse cette pandémie et son cortège d’interdictions…
Espérons aussi des assouplissements dans ces mesures…
Mais en attendant ces jours bénis, tenons-nous à ce qui nous est demandé !

Un grand merci à tous !

Unité des chrétiens

Depuis lundi 18, et jusqu’au 25 janvier, prions en communion avec nos frères et sœurs des autres Églises !
Au moment où des églises sont fermées, il n’est pas aisé de se rassembler pour des cultes;
mais nous pouvons prier!
Ci-après, vous trouverez les textes et méditations pour les 8 jours
en français https://www.evechedeliege.be/wp-content/uploads/2021/01/sem-unite-les-8-jours.pdf
http://www.cib.brussels/

Saint Antoine

Statue de Saint Antoine, ermite, en l’église Sainte Thérèse de Nonceveux.
Le cochon représente de diable qui a tenté de nombreuses fois ce saint moine d’Égypte.

Ce dimanche 17 janvier, c’est la fête de Saint Antoine.
Habituellement, de nombreuses personnes se rassemblent à Nonceveux, autour de la messe en wallon, des galets bénits et d’un bon dîner…

Sèyî bèni , Signeûr, nosse Bon Dju,
Vos qu’as fèt l’cîr èt nosse tère, Vos qu’èstéz l’ pére di nos turtos.
Dji v-z-èl dimande, bènihéz cès galèts qui no v’présintans

èt l’honeûr di Sint-Antône…
Et dinéz à tos lès cî qui lès magn’ront eune bonne santé èt
eune fwèr grande plèce èt voss coûr.
Sèyî bèni cos cins côs, Binamé Bon Dju,
tot asteûr èt po tofère divins lès siékes (dès siékes).


Malheureusement, le cochon (de virus) semble avoir le dessus cette année : pas de rassemblement possible.
Par contre, la messe aura bien lieu à 10h30. Elle sera célébrée en français.
Il est demandé de s’inscrire au secrétariat paroissial (04 384 42 53) pour faire partie des 15 participants autorisés.
Il en est de même pour les autre messes dominicales : elles ont bien lieu, on peut y participer et y communier « en présentiel », mais le nombre de participants reste limité à 15 personnes.
N’hésitez pas à en parler autour de vous : beaucoup ne le savent pas encore…
Les messes en semaine (pour lesquelles il est inutile de s’inscrire) ont lieu également… n’hésitez pas !


Un Noël insolite…

Échos de la messe de Noël – Louveigné 2020

Cette année, le « joyeux Noël » résonnait différemment des années précédentes. Il nous a peut-être été difficile de lui donner du sens quand les règles sanitaires nous demandaient d’accueillir dans nos églises une quinzaine de participants. On a pu se poser la question : « Pourquoi moi et pas les autres ? »
A Louveigné, nous avons proposé de relier  les personnes présentes à toutes celles qui ne nous avaient pas rejoints, physiquement.
En participant à la messe de Noël, nous portions des membres de nos familles (enfants, petits-enfants, défunts de l’année, malades, …), les soignants dans les hôpitaux et les maisons de retraite…mais aussi des personnes, rencontrées lors de balades ou entendues au téléphone. Elles nous avaient partagé des tranches de leur vie parfois heureuses, parfois tristes, parfois lourdes … liées ou non à la crise. Et puis comment ne pas s’unir à la prière de tous ceux qui ont pris l’habitude de suivre les messes à la télévision?
L’assemblée prend déjà une autre dimension, un autre sens, n’est-ce pas ?

Alors, comme les bergers de l’évangile, nous pouvons être des annonceurs de la Bonne Nouvelle . En effet, à Noël, Jésus, l’Emmanuel, Le Prince de la Paix vient habiter parmi nous pour que, joyeux, nous soyons portés à agir, à construire un monde de paix, d’amour.
Des étoiles superbement décorées par Perrine, ont été distribuées dès l’entrée pour y inscrire une intention, un mot… Après la célébration, ces étoiles ont été collées dans la crèche extérieure. Si vous passez sur la place, arrêtez-vous.
Nous avons souhaité actualiser cette crèche en y déposant aussi le mot d’accueil, les intentions composées par des personnes qui ne s’étaient pas inscrites et le texte lu après la communion, de quoi partager notre vécu avec l’un ou l’autre passant attentif.
Merci d’avoir pu vivre ce moment sobre, mais chaleureux malgré les masques et la distanciation, riche de ce que chacun/e a apporté, a partagé, chacun selon son charisme, unis à tous ceux que nous portions dans nos cœurs. Tous ensemble, nous avons prié et souhaité ouvrir cette prière au plus grand nombre. (M.-P. L.)

Joyeux Noël à toute la création !
Paix dans vos cœurs !
Soyez artisans de paix dans vos familles !
Soyez signes de paix dans le monde !
Accueillez le seigneur dans la crèche de votre cœur !
Soyez pleins d’espérance et de confiance !
Soyez inondés de l’amour de Dieu !
Laissez-vous aimer !
(frère P. Verdin)