Si je traverse les ravins de la mort…

Message de notre évêque

Chers Frères et Sœurs,
Les inondations de plus en plus catastrophiques de ces derniers jours ont provoqué de grandes souffrances dans la population de notre province.
De nombreux endroits sont inondés, comme les centres-villes d’Eupen-bas, de Verviers, de Spa, de Theux, de Chaudfontaine, de Chênée, d’Angleur.
La ville de Liège est menacée aussi.
Nous déplorons le décès de plusieurs personnes.
Nos autorités font le maximum pour venir en aide à chacun, nous les en remercions de tout cœur.
Elles sont évidemment limitées dans leurs moyens par la violence des éléments naturels.
Merci aussi à tous les bénévoles qui s’emploient à secourir leurs proches.
L’angoisse étreint beaucoup de familles au vu des dégâts dus aux eaux et sous la menace d’une crue plus forte encore. C’est pourquoi nous invitons chacun à la solidarité avec ses proches et
avec les personnes dans le besoin. Les locaux paroissiaux ou les églises peuvent être mis à la disposition des personnes nécessiteuses s’ils sont protégés contre les eaux.
Malheureusement de nombreuses églises sont inondées à leur tour.
Que cela ne nous empêche pas de nous porter mutuellement dans la prière.
Vous trouverez ci joint un texte de prière préparé par l’abbé Pierre Hannosset, curé de l’UP Notre-Dame des Sources – Chaudfontaine-Trooz, et disponible sur le site http://www.ndds.be/…/Annoncer/meditations/2021-07-14b.pdf.
Merci à lui de nous aider à prier en ces temps pénibles, à garder espoir et confiance dans l’épreuve.
Soyons confiants dans la force du Seigneur, communiquée à nous par son Esprit-Saint.
Prions par l’intercession de Marie, la Vierge des Pauvres,
elle qui nous a précédés dans la voie des épreuves et qui nous protège dans l’adversité.
Courage à tous !
Jean-Pierre Delville, évêque de Liège,
jeudi 15 juillet

Ce mardi 20 juillet, journée de deuil national
– la messe de 9h00 à Aywaille Saint Pierre sera célébrée pour les personnes mortes
à cause de ces inondations, dans notre UP comme ailleurs dans la province.
Elle sera aussi en communion avec ceux qui ont tout perdu.

Ce mercredi 21 juillet, fête nationale
– le « Te Deum » n’aura pas lieu, il a été annulé, en raison des circonstances.
Nous prierons pour notre pays et nos concitoyens lors des messes de 9h à Aywaille et Sprimont.
Il n’y aura pas de messe le soir à Awan.

Dans les semaines et les mois qui viennent, la conférence de Saint Vincent de Paul sera sans doute
sollicitée par ceux qui ont tout perdu. Comme toujours, elle les aidera à « tenir le coup » et à traverser cette nouvelle épreuve ! Ne les oublions pas !

« Visite pastorale » ?

Mgr Jean-Pierre Delville
En janvier dernier, notre évêque a entamé la visite pastorale des quatorze doyennés de son diocèse. Il se rend ponctuellement dans des paroisses, des écoles, des associations… à l’occasion de confirmations, anniversaires, inaugurations… Mais il désire aussi prendre du temps (cinq à six jours) pour approfondir la visite d’une partie du diocèse qui lui est confié

Dans le doyenné de Verviers, il était en visite dans une mosquée au moment du démantèlement d’un groupe terroriste islamiste dans la ville ! Il a ensuite parcouru le doyenné de la Basse-Meuse (Visé – Herstal) et le doyenné d’Ans. En septembre, il visite la Hesbaye (Hannut – Waremme).

Il sera dans notre doyenné d’Ourthe-Amblève-Condroz du mardi 20 au dimanche 25 octobre 2015.

La visite de l’évêque n’est pas une visite « d’inspection »… C’est une occasion de raviver les énergies des artisans de l’Évangile, pour les louer, les encourager et les réconforter, c’est aussi une occasion pour inviter tous les fidèles à un renouveau de leur vie chrétienne et à une action apostolique plus intense. Il vient nous fortifier dans notre mission de chrétien au cœur de ce monde. Notre mission, ce n’est pas seulement de proposer l’Évangile, mais de le vivre et de discerner les lieux où il se vit déjà. Il y a bien sûr les communautés chrétiennes locales (55 paroisses dans notre doyenné), mais aussi d’autres lieux d’Église… et aussi d’autres Églises chrétiennes ! La charité, l’espérance, la confiance sont vécues aussi par des personnes qui ne partagent pas notre foi… l’évêque aimerait aussi les rencontrer, les écouter. Lire la suite