Témoignage de Guillaume

temoignageCe dimanche 3 mai est consacré à la prière pour les vocations sacerdotales et religieuses. C’est l’occasion pour notre paroisse d’en savoir un peu plus sur le séminariste en stage parmi-nous, et de continuer à être attentif à la formation des futurs prêtres.

1. Bonjour Guillaume, tu es séminariste et tu viens dans notre unité pastorale depuis le mois de septembre. Peux-tu nous confier deux ou trois « étapes » de ton cheminement qui t’ont mené au Séminaire pour te préparer à devenir prêtre ?

Bonjour tout le monde ! Les étapes les plus importantes dans mon chemin vocationnel ce sont les expériences d’églises. Je pense plus spécifiquement aux journées mondiales de la jeunesse de Rio de Janeiro auxquelles j’ai eu la chance de pouvoir participer avec les jeunes de ma paroisse d’origine, Huy,[lire la suite]

2. Dans ta paroisse de Huy, puis en stage à Loncin, tu as déjà vécu bien des expériences. Lesquelles t’ont confirmé dans ton choix ?

Je dirais qu’il y a principalement trois choses. La première c’est la joie, pas forcément extérieure, de pouvoir se rassembler le dimanche auprès d’une communauté qui devient un peu une seconde famille. J’apprends doucement à connaître les gens et à les accompagner. Comme nous venons uniquement les week-ends, cela se fait sur la longueur, mais beaucoup sont très attentifs à mon bien-être et je les en remercie d’ailleurs [lire la suite]

3. Tu étudies au Séminaire de Namur, avec d’autres candidats à la prêtrise. Peux-tu nous en dire quelques mots ?

Le séminaire, c’est plus qu’un lieu de formation, c’est un lieu de vie. Nous avons pour la majorité d’entre-nous, sept ans d’études à faire. Clairement, si on voit ce lieu uniquement comme un lieu de formation, on se trompe et ce seront des années interminables, et que nous ne finirons pas d’ailleurs.  [lire la suite]

4.  Après quelques mois dans l’UP Ekklesia, quel regard portes-tu sur nos communautés chrétiennes ? Quel(s) défi(s) aimerais-tu relever puisque tu devrais passer encore deux années avec nous ?

Un regard bienveillant est positif ! Notre UP est rurale et j’ai l’impression que nous avons pu y préserver une certaine familiarité entre nous grâce à cela. Nous ne sommes pas dans la course des grandes villes, chacun prend le temps. Nous collaborons avec des personnes qui sont bien ancrées, qui savent ce qu’elles veulent et qui nous le font savoir. C’est bien qu’il n’y ait pas de langue de bois et que tout le monde puisse s’exprimer. [lire la suite]

Si vous souhaitez nous soutenir dans notre formation ou en savoir plus sur la vocation du prêtre, voici quelques liens utiles :

Une réflexion sur “Témoignage de Guillaume

  1. Dorsinfang Isabelle

    Merci à Guillaume pour sa générosité et son investissement dans notre paroisse Aywaille-Sprimont.
    Bon cheminement vers l’approfondissement de sa foi !
    Mes prières vous accompagnent, vous tous jeunes séminaristes . Merci, merci !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s